Sémantique : choisir le bon moteur de recherche pour son entreprise

Frederik Cailliau, chercheur chez l’éditeur français Sinequa, détaille les questions qu’il faut se poser afin d’évaluer différents moteurs de recherche d’entreprise.

Pertinence : Est-ce que les documents renvoyés en réponse à une requête sont pertinents pour chaque utilisateur ? Est-ce que la liste des réponses est ordonnée par pertinence décroissante ? Est-ce que les documents sont correctement classés dans les catégories ? Est-ce que le moteur fait plus que simplement chercher des mots-clés ?

Convivialité de la recherche : Quelles fonctionnalités sont incluses dans le moteur pour optimiser le processus de recherche ? Quels outils facilitent la formulation de la requête et la spécification de filtres supplémentaires au cours de la recherche ?

Traitements linguistiques : Est-ce que le moteur dispose des traitements linguistiques spécifiques nécessaires pour toutes les langues dans lesquelles j’ai des documents ? Par exemple, fait-il de la décomposition des mots composés agglutinés en allemand ; est-ce qu’il interprète le tiret et l’apostrophe comme il faut ?

Performance et ‘scalabilité’ : Est-ce que le moteur est capable d’indexer toutes les données dans des temps avec un nombre de serveurs raisonnables ? Si la quantité de données augmente, est-il possible d’adapter facilement l’architecture sans impacter la pertinence ni la performance ? Peut-il servir un nombre croissant d’utilisateurs sans rupture du service ? Est-ce que la réponse est immédiate ?

Qualité des connecteurs : Est-ce que l’éditeur dispose des connecteurs pour toutes mes sources de données ? Est-ce que ces connecteurs extraient bien toutes les informations ?

Respect de la sécurité : Est-ce que la sécurité de l’accès aux documents définie par l’entreprise est bien respectée partout ? N’y a-t-il pas de fuites cachées par exemple à la complétion automatique de la requête ?

Généricité : Faut-il adapter le moteur aux données de l’entreprise ? Est-ce qu’il est facile à prendre en main (installation, configuration, mises à jour) ? Fait-il du text mining de façon générique et/ou fournit-il des outils de text mining en standard ?

Article écrit par Jean-François Prevéraud – Industrie et technologie
Lire l’article en ligne

+1Share on LinkedInShare on Twitter

2 thoughts on “Sémantique : choisir le bon moteur de recherche pour son entreprise

  1. Ce post donne à réfléchir. Une lecture au premier degré nous amène forcément à la conclusion qu’en effet, un moteur de recherche d’entreprise sera d’autant meilleur qu’il excellera sur les différents points énumérés ici.
    Mais qui nous dit à l’inverse qu’un moteur basique, qui ne s’embête pas avec la complexité des langues écrites, qui n’a pas forcément besoin d’être scalable si la volumétrie est faible, ni même sécurisé à outrance, ne convient pas parfaitement pour mes besoins ? Et après tout, comme souvent en informatique, on arrivera toujours à se débrouiller en développant ce qui manque ou en corrigeant ce qui ne fonctionne pas…
    J’irais bien chercher toutes ces réponses sur les nombreuses expériences mises en concurrence que la Société Sinequa a connues ces dernières années, sous la forme de PoC (“Proof of Concepts”) ou maquettages de tous types.
    Après vérification sur le terrain, c’est curieux, les utilisateurs (qui ont simplement exprimé le souhait de disposer de meilleurs conditions de travail), les administrateurs (euh… idem) et même nos partenaires intégrateurs semblent bien d’accord avec les critères énumérés dans ce post. Après tout, personne ne veut que son salaire soit « trouvable » par un moteur de recherche peu sécurisé. Et personne ne veut vivre dans la crainte de passer à côté d’une information importante parce que le moteur de recherche n’indexe pas toutes les données de l’entreprise comme cela serait « trop cher ».
    Comme si le vœu de simplicité et de confort d’usage d’un moteur de recherche n’était vraiment exaucé qu’au prix d’une technologie de pointe très sophistiquée – mais facile à utiliser.

  2. Pingback: Sémantique : choisir le bon moteur de re...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *